Autorytet nauczyciela

Romuald Rybicki

Abstrakt


Le mot autorité dérive du latin auctoritas et suppose chez celui qui l'incarne: un homme digne de foi, grave, un modèle à imiter, mais aussi quelqu'un qui exerce le pouvoir. L'autorité du maître, c'est un état qui commande du côté de l'élève, le respect à l'égard du maître considéré comme guide au sens idéologique, philosophique, moral et religieux. L'autorité du maître a pour but la formation d'un autre homme. Le maître possédant l'autorité ne fuit pas le service, bien au contraire, il l'estime à sa juste valeur. Dans l'acquisition de l'autorité, le maître doit s'exercer à se dominer soi-même. Il perd son autorité quand il accepte des présents, se rendant dépendant des élèves, comme aussi celui qui a des préférences pour certains éléves.

La sincérité et la vérité sont la base de l'autorité.

L'autorité du maître est une autorité paternelle. L'authentique autorité est une autorité libératrice et non contraignante par la peur.

Un bon maître exerce son autorité de façon à former des gens responsables vis-à-vis d'eux-mêmes et vis-à-vis des autres.

L'autorité et la liberté sont interdépendants.

Saint Jean-Baptiste de La Salle (1651-1719), Patron des éducateurs, a souligné la grandeur de l'autorité du maître. Pour lui l'amour doit surpasser le pouvoir.

Sand référence à la transcendance surnaturelle, l'autorité devient vite tyrannie.

Le modèle du maître chrétien c'est le Christ lui-même, lui qui est venu pour servir tout en restant la plus haute Autorité.


Pełny tekst:

PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Roczniki Nauk Społecznych · ISSN 0137-4176 | eISSN 2544-5812

© Towarzystwo Naukowe KUL & Katolicki Uniwersytet Lubelski Jana Pawła II - Wydział Nauk Społecznych KUL


Artykuły w czasopiśmie dostępne są na licencji Creative Commons Uznanie autorstwa – Użycie niekomercyjne – Bez utworów zależnych 4.0 Międzynarodowe (CC BY-NC-ND 4.0)