Expressions of Absolute Gradation in Dzienniczek of Sister Faustina and Their Translations into French

Dorota Śliwa, Justyna Atanasow

Abstract


Abstract

What are expressions of absolute gradation in the mystical speech and how should they be translated? To answer this question, we will first give the definition of gradation that includes implicit comparison and intensity. As intensity is inseparable from mystical experience, it also marks the mystical speech. To grasp the specificity of the linguistic sign in a mystical catholic speech we will present the mystical experience which is a precise reference to the linguistic sign. It is in this context that we will analyze the expressions of absolute gradation, namely the superlative forms of adjectives and adjectives with prefixes marking a “beyond” of the boundaries of a scale of values. The analysis will be conducted on the examples of the original text and of the translated text in order to show difficulties of a mystic in expressing his/her mystical experience and the difficulties of the translator trying to render the emotion and the beauty of the mystical language.

Résumé

Quelles sont les expressions de la gradation absolue dans un discours mystique et comment les traduire? Pour répondre à cette question, nous allons d’abord donner la définition de la gradation qui englobe la comparaison implicite et l’intensité. L’intensité s’avère être inséparable de l’expérience mystique, par conséquent le discours des mystiques est marqué par les expressions de l’intensité. Pour saisir la spécificité du signe linguistique dans un discours mystique catholique, étudié dès le début du XXe siècle, nous présenterons l’expérience mystique qui constitue une référence spécifique du signe linguistique. C’est dans ce cadre que nous analyserons les expressions de la gradation absolue par le superlatif des adjectifs et par les adjectifs avec des préfixes marquant un « au-delà » des bornes d’une échelle des valeurs. L’analyse sera menée sur les exemples du texte original et du texte traduit afin de montrer les difficultés du mystique pour exprimer son expérience mystique et les difficultés du traducteur qui s’efforce de rendre dans le texte traduit l’émotion et la beauté du langage du mystique.


Keywords


mystical speech; translation; gradation; derivation; intensity; parallel corpus; Polish-French contrastive analysis

References


Abeillé Anne & Godard Danièle, 1999, « La position de l’adjectif épithète en français : le poids des mots. » [in :] Recherches linguistiques de Vincennes, 28, 9-32.

Amiot Dany, 2004, « Haut degré et préfixation » [in :] Travaux Linguistiques du CerLico, 17, 132-151.

Anscombre Jean-Claude, 1994, « L’insoutenable légèreté morphologique du préfixe négatif in- dans la formation d’adjectifs » [in :] LINX, 5, 299-321.

Baruzi Jean, 1931, «Introduction à des recherches sur le langage mystique » [in :] Recherches Philosophiques, 66-82.

Bordet Lucie & James Denis, 2015, « Degré et intensification : essai de typologie » [in :] Anglophonia, 20, Online since 02 November 2015, connection on 31 July 2018. http://journals. openedition.org/anglophonia/549. DOI : 10.4000/anglophonia.549.

Certeau de Michel, 1976, « L’énonciation mystique» [in :] Recherches de science religieuse, LXVI, 183-215.

Cressot Marcel, 1963, Le style et ses techniques, Paris: PUF.

Dal Georgette, Grabar N., et al,. 2007, « Les adjectifs en inXable du français » [in :] F. Florilic (éd.), La négation dans les langues romanes, coll. « Investigationes Supplementa », 215-234.

Fradin Bernard, Dal Georgette, et al., 2008, « Remarques sur l’usage des corpus en morphologie » [in :] Langages, 171, 34-59.

Fuchs Catherine, 2014, La comparaison et son expression en français, Paris: Editions Ophrys.

Gniadek Stanisław, 1979, Grammaire contrastive franco-polonaise, Warszawa: PWN.

Grzegorczykowa Renata, 1984, Zarys słowotwórstwa polskiego, Warszawa: Wydawnictwo UW.

Grzegorczykowa Renata, Laskowski Roman, Wróbel Henryk (ed.), 1984, Gramatyka współczesnego języka polskiego. Morfologia, Warszawa: PWN

Hadermann Pascale et al., 2010, « La scalarité dans tous ses aspects », Langue française, 165, 3-15. DOI : 10.3917/lf.165.0003.

Hamma Badreddine, 2016, « Les adjectifs en ble entre préfixation en -IN et négation non liée », 5ème Colloque Res per nomen: “Négation et référence”, May 2015, Reims, France. éPURE, 5, 329-354.

Izert Małgorzata, 2012, « Préfixes extra- et supra- comme intensificateurs de la propriété en français contemporain » [in :] Kwartalnik Neofilologiczny 4, 155-164.

Kallas Krystyna, 2009, « O formantach infiksalnych w polskim słowotwórstwie synchronicznym » [in :] Linguistica Copernicana, 1, 171-181.

Krąpiec Mieczysław, Albert, 1995, Język i świat realny, Lublin: RW KUL.

Pozzi Giovanni, 1985, « Patire e non potere nel discorso dei santi », Studi medievali, XXVI, 1-52.

Pozzi, Giovanni, 1988, « L’alfabeto delle sante » [in :] Scrittrici mistiche italiane, a cura di G. Pozzi e C. Leonardi, Manetti, 702-738.

Pozzi, Giovanni, 1997, Grammatica e retorica dei santi, Milano, Vita e pensiero,.

Rico Christophe, 2008, « Figure et théorie du signe : les solutions de Saint Jérôme », [in :] Modèles linguistiques, n°58, p.79-98, version en ligne, https://ml.revues.org/371 (consulté le 03.07.2017).

Romero Clara, 2007, « Pour une définition générale de l’intensité dans le langage » [in :] Travaux de Linguistique, 54, 57-68.

Romero Clara, 2017, L’intensité et son expression en français, Paris, Editions Ophrys.

Schmitt Yann, 2010, « Les expériences mystiques peuvent-elles appartenir à des processus cognitifs ? » [in :] ThéoRèmes. http://theoremes.revues.org/62. DOI : 10.4000/theoremes.62.

Schmitz Heinz R.,1980, « De la sagesse mystique. Annexe. A propos du langage mystique» [in :] Nova et Vetera, LV, 273-294.

Stoffel Cornelis, 1901, Intensives and down-toners a study in English adverbs, Heidelberg C. Winter’s Universitätsbuchhandlung.

Śliwa Dorota, 2006-2007, « Usta świętego pragnienia. Metaforyczne wyrażenia pragnienia w języku mistycznym św. Katarzyny ze Sieny» [in :] Roczniki Humanistyczne, LIV, 3, 187-200.

Śliwa Dorota, 2011, « Les inférences à fondement lexical – pour une dimension ontologique de la sémantique lexicale » [in :] Recherches Linguistiques, 32, 229-238.

Śliwa Dorota, 2015, « Parlons cerises : les prédicats et les relations dans les définitions lexicographiques et dans les énoncés définitoires » [in :] Białostockie Archiwum Językowe, 15, 413-428.

Śliwa Dorota, 2018, « A propos des nomina actionis des verbes de perception visuelle polonais et français » [in :] Le poids des mots. Hommage à Alicja Kacprzak, éd. A. Konowska, A. Woch, A. Napieralski, A. Bobińska, Łódź, Wydawnictwo UŁ, 303-314.

Wójcik vel Atanasow Justyna, 2016, Le superlatif des adjectifs et ses effets de sens dans le discours religieux. Analyse contrastive de textes français et polonais, mémoire de maîtrise, Lublin: KUL.




DOI: http://dx.doi.org/10.18290/rh.2018.66.8-3

Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Copyright (c) 2019 Roczniki Humanistyczne

Roczniki Humanistyczne · ISSN 0035-7707 | eISSN 2544-5200 | DOI: 10.18290/rh

© The Learned Society of the John Paul II Catholic University of Lublin & The John Paul II Catholic University of Lublin, Faculty of Humanities


Articles are licensed under a Creative Commons  Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0)